Retour sur… Allons raconter la nature réunionnaise à l’école Estella Clain | Mardi 7 novembre

Quand nos gramoun racontent la nature aux jeunes générations…

Mardi 7 novembre au matin, sept invités insolites se sont assis en une sage rangée sous le tableau de l’un des salles de classe de l’école Estella Clain à La Chaloupe Saint-Leu. Ils attendaient la fin de la récréation pour que les rejoignent les cinquante élèves qui avaient écrit pour eux des poèmes sur la nature à La Réunion…

En partenariat avec l’ORIAPA (Organisation Réunionnaise d’Information et d’Aide aux personnes âgées et l’USEP (Union sportive de l’enseignement du premier degré), notre association a souhaité marquer cette année le Mois de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) du sceau de l’échange entre générations grâce à l’écriture et à la parole. Le mardi 31 octobre, nous avons animé un atelier d’écriture de haïkus (petits poèmes japonais) sur la nature réunionnaise. Les deux classes de CM1-CM2 ont aussi mené un travail complémentaire d’écriture et d’illustration avec leurs professeurs.

Parallèlement, l’ORIAPA a mobilisé des adhérents de clubs de la troisième jeunesse au Plate Saint-Leu pour qu’ils viennent à la rencontre des marmay, leur parler du tan lontan et des changements, ô combien nombreux, intervenus à La Réunion ces cinquante dernières années.

Enfin, la rencontre s’est tenue mardi pendant environ une heure trente à l’école. Les gramoun ont beaucoup apprécié le travail des élèves et le courage qu’ils ont mis à dire leurs poésies à haute voix devant un public. Et de leur côté, les enfants ont pu poser de nombreuses questions sur la vie d’avant : ils ont ainsi découvert les habitudes quotidiennes, les fruits disparus (ou non consommés aujourd’hui comme le galabert), comment on se soignait avec les plantes, et bien d’autres anecdotes !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le début d’un partenariat que nous espérons fertile!

 

Publicités

Opération « 1 carte = 2 sourires »

Dans la continuité de nos actions inter-générationnelles, nous avons eu envie de lancer cette opération.

Le principe est très simple :

  • un enfant écrit, colorie, découpe une jolie carte de vœux (ou un dessin) à destination d’un « gramoun ».
  • Nous collectons les cartes au fil des mois de novembre et décembre…
  • et nous organisons la remise des cartes aux personnes âgées d’un EHPAD à Saint-Denis au courant du mois de janvier 2018!

 

Vous avez des enfants… Vous êtes professeur de La Réunion ou d’ailleurs… et vous avez envie de participer à cette action?

Laissez-nous un petit message ci-dessous pour que nous vous donnions l’adresse postale à laquelle envoyer la carte!

Retour sur… présence de l’atelier Ecrire le patrimoine aux JEP 2017 | 16 & 17 septembre 2017

Les 16 et 17 septembre, nous avons animé, en compagnie des participants réguliers de l’atelier un stand « Ecrire le Patrimoine » pour les Journées Européennes du Patrimoine à Saint-Denis.

Ainsi, le Label Ville d’art et d’histoire de Saint-Denis proposait aux passants de contribuer à une création à plusieurs mains sur le thème « dire la ville ». Au total, une trentaine de personnes se sont livrées à ce jeu d’écriture.

En complément, et afin de faire découvrir à toute la famille le travail réalisé depuis quatre ans maintenant par l’atelier, des fascicules de jeu ont été crée par les participants de l’atelier visant à attiser la curiosité et à inciter à l’ouverture et à la lecture des livrets recueils de textes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au total, plus de cent personnes sont passées sur le stand de l’atelier et ont pu faire connaissance avec ses participants et s’intéresser à leurs travaux.

Pour en savoir plus sur l’atelier, cliquez ici. Et rejoignez-nous, c’est toujours possible!

Un grand merci à la Mairie de Saint-Denis et au Label Vile d’art et d’histoire pour leur confiance renouvelée sur ce projet!

 

Rencontre intergénérationnelle « Allons raconter… la nature réunionnaise » | 7 novembre 2017

Pour la première fois, notre association participe au Mois de l’Economie Sociale et Solidaire!

En partenariat avec l’ORIAPA et l’USEP*, nous avons pu mettre en place cette action. Ainsi, après avoir bénéficié d’un atelier bénévole de l’association pendant lequel ils auront écrit des poésies et sirandanes sur la nature réunionnaise, deux classes de l’école Estella Clain à La Chaloupe Saint-Leu recevront un groupe de personnes de la troisième jeunesse de l’ouest de l’île afin d’échanger sur le tan lontan et les changements intervenus à La Réunion ces soixante dernières années.

Cette rencontre se déroulera à l’Ecole Estella Clain et est bien sûr fermée au public, mais nous aurons grand plaisir à partager avec vous un compte-rendu!

 

Le Mois de l’ESS propose des rencontres avec les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire, dont les associations font partie: faire connaître les innovations, les activités et les entreprises collectives, moteurs de cette autre façon d’entreprendre. Pour en savoir plus, rdv sur le site de la CRESS de La Réunion.

Notre événement sur la plateforme nationale : cliquez ici

*Notre association est membre de la Ligue de l’Enseignement de La Réunion.

Retour sur… Rencontre « S’amuser, d’hier a aujourd’hui! » entre générations du 3 octobre 2017

Cette semaine, c’est la Semaine Bleue, pendant laquelle nos aînés sont à l’honneur! Cette année, afin d’apporter notre contribution, nous avons mis en place une action bénévole en partenariat avec l’Ecole Michel Debré du Chaudron et l’EHPAD Saint-François d’Assise (également situé au Chaudron).

Pour préparer l’événement, nous avions mené la semaine dernière :

  • un atelier d’écriture avec une classe où nous avons écrit sirandanes (devinettes bien de chez nous!) et haïkus (petits poèmes venus tout droit du Japon!)
  • une séance d’échanges avec les résidents de l’EHPAD

Et mardi, nous nous sommes rendus, ainsi que les élèves de l’Ecole Michel Debré, à l’EHPAD pour un moment chargé en émotions. Les enfants ont lu leurs poèmes, leurs sirandanes et même chanté une chanson et les résidents leur ont raconté la vie du tan lontan, les friandises et jeux qu’ils connaissaient dans leur enfance!

Manioc au sirop, riz chauffé, joué kanet’, gendarme-voleur et autres souvenirs au goût de nostalgie ont ponctué les conversations et les enfants se sont montrés à la fois plein de respect et enthousiastes pendant cette rencontre!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un grande merci : au directeur de l’école, M Payet et au professeur qui nous a accueilli pour ce projet, Mme Infante, à la direction et à l’équipe de l’EHPAD – et notamment à Gérard, et à notre adhérente Marie-Hélène, qui a appuyé la coordinatrice, Mélissa, pour cette action!

Un partenariat avec :  Résultats de recherche d'images pour « association saint françois d'assise logo »

Les photos sont partagées avec l’aimable autorisation des parents des enfants et de l’EHPAD.

 

Dans la peau de… Kim AMIANO K., écrivaine

Nous avons le plaisir de vous proposer une toute nouvelle rubrique : « Dans la peau de ». Nous inviterons des auteurs, éditeurs, libraires et bibliothèques à se présenter au fil des mois. Bien sûr, vous l’avez remarqué, chez Lilomots, nous aimons sortir des sentiers battus, alors, attendez-vous à des surprises!

Nous commençons avec Kim AMIANO K., qui a très gentiment répondu à quelques questions à la Proust.

Le principal trait de mon caractère
Malgré une vision plutôt apocalyptique dans mes romans, et mon inquiétude sur l’époque que nous vivons, je suis quelqu’un d’extrêmement positif. J’aime la vie et pour moi chaque jour qui passe, n’est pas un jour en moins mais un jour en plus de gagné. En partant de ce principe-là, vieillir devient une chance inouïe ! Je n’aime pas être triste, alors je fais en sorte d’être heureuse. Le bonheur se trouve, il suffit de bien chercher et très souvent, il est fait de toutes petites choses.

 

Kim AMIANO K. au Port le 23 septembre pour la promotion du recueil de nouvelle « Steampunk Rhapsodie » – Tous droits réservés

Mon occupation préférée
J’ai plusieurs centres d’intérêts, et bien évidemment, plus qu’une occupation l’écriture est une passion. En termes d’occupation préférée, je dirais que la lecture me transporte à chaque fois que je découvre un nouvel univers. Je peux rester plusieurs jours sans écrire, alors qu’il m’est impensable de passer toute une journée sans lire. Je suis abonnée à certains journaux hebdomadaires géopolitiques et scientifiques, et en ce qui concerne les romans, j’ai des choix très hétéroclites, parfois liés à mon écriture en cours.

Ce que j’apprécie le plus chez mes amis
Une vie sans amis me parait impossible ou alors bien triste ! Et ce qui est le plus admirable pour moi dans l’amitié c’est ce lien constant, qui ne s’efface ni avec la distance, ni avec le temps. Les vrais amis sont peu nombreux, mais quelle richesse ils nous apportent !

Mon rêve de bonheur ?
Qu’un jour le monde entier vive une vrai démocratie, où chacun aurait sa place et plus aucun laissé pour compte. Une Terre où le partage soit le mot d’ordre, une société qui ne soit plus régit par l’argent… Que l’on bâtisse tous ensemble une vie meilleure pour les générations à venir. Je sais, je suis une utopiste qui refuse de se soigner…

Mes héros dans la vie réelle
Ma première pensée va vers Pierre Rhabi. Un homme remarquable, dont je vous recommande le livre Vers la sobriété heureuse, et toutes ces personnes qui défendent notre planète. Ceux sont, à mes yeux les seuls vrais héros vivants. Ils n’ont pas de super pouvoirs, que de belles idées.

Mes héroïnes dans l’histoire
Les femmes héroïnes dans l’histoire de l’humanité sont innombrables et une grande partie d’entre-elles ignorées et souvent bafouées. Je pense à toutes ses femmes qui à travers les siècles se sont battues pour plus d’égalité et de reconnaissance. Plus proche de nous, Simone Veil fut une militante de la cause féminine qui n’a jamais baissé les bras.

 État d’esprit actuel
Euphorique avec la sortie du Tome 2 de mon roman En l’an 2513, et toujours aussi heureuse de vivre sur cette merveilleuse île qu’est La Réunion.

 Ma devise
Vivre intensément chaque instant qui m’est donné…

 

Kim AMIANO K. est l’auteur de plusieurs livres. Elle a notamment publié récemment les tome 1 et 2 de En l’an 2513 : L’homme, une espèce en voie de disparition et Les êtres de lumière aux Editions La plume et le parchemin, une maison d’édition réunionnaise. Elle a aussi contribué au recueil de nouvelles Steampunk Rhapsodie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.