Partir en livre… avec Lilomots | à Saint-Benoît

*Inscriptions uniquement auprès de la médiathèque au 02 62 50 88 33*
 
La 3ème édition de « Partir en livre, la grande fête du livre pour la jeunesse », organisée par le Centre national du livre (CNL), aura lieu du 19 au 30 juillet 2017.
 
 
A ce titre, la Médiathèque de Bras Fusil de Saint-Benoît nous fait confiance… et vous propose un atelier pour enfants à partir de 8 ans en deux séances les 27 et 28 juillet de 14h à 16h.
 
 
Avec les deux animatrices, Coline (de Brin de Bambou) et Mélissa :
– les enfants fabriqueront chacun un carnet aux couleurs et motifs de leur choix
– et écriront leur propre conte, où le livre tiendra une place toute particulière!
Quelques exemples de carnets réalisés dans un précédent atelier (merci aux participantes, amies de Lilomots) :
Tous les matériaux seront fournis.
 
 
Inscriptions uniquement auprès de la médiathèque au 02 62 50 88 33.

« Plus tard, je veux être… une héroïne ! »

Nous avions proposé ici-même , il y a de longs mois, une maquette pour une activité d’écriture avec le jeune public sur le conte (cliquez ici). Sur celle-ci, nous avions indiqué que la première étape était de choisir et présenter son héros. Par « héros », nous entendions, héros ou héroïne… mais parce que ça va toujours mieux en étant explicite – comme nous l’a rappelé Maïwen – nous avons souhaité faire un petit retour sur ce point…

En effet, on s’aperçoit vite que quand on fait une recherche sur le « héros », on trouve plusieurs pages de référence au masculin (CRDP de Strasbourg, Momes.net), et sûrement les auteurs de ces pages ne pensent-ils pas non plus à mal. Mais pour bien être sûrs que nos enfants puissent s’identifier, autant filles que garçons, à des héros et à des héroïnes, nous avons eu envie de vous proposer une petite sélection puisée dans la littérature jeunesse !

 

Au-delà de cette bibliographie, d’autres exemples peuvent être cités :

  • Marie Curie, et les autres femmes scientifiques moins connues (Webdoc de TV5 Monde)
  • Les grandes sportives
  • Les grandes aventurières, comme Alexandra David-Néel
  • et bien sûr, les compagnes des hommes célèbres, sans qui ils n’auraient probablement pas accompli les mêmes parcours

Nous espérons qu’avec ces nombreuses pistes, vous pourrez discuter avec vos enfants ou vos classes des héroïnes et les inviter à écrire un conte où le le dénouement devra tout à son héroïne !

 

NB : à découvrir, d’autres héroïnes dans la liste du site de la librairie GLOSE, 47 livres Young Adult incontournables : cliquez ici .

La magie du conte

fairy Tale Castle PixabayQui n’aime pas les contes ? Nous emportant dans nos rêves et dans notre imaginaire, le conte nous permet de trouver des solutions magiques à nos problèmes et aussi de nous échapper du quotidien. Et cela fonctionne encore mieux, quand on écrit son propre conte ! Plus