Retour sur… le 1er juin des écritures théâtrales jeunesse avec Les Bambous

« Noir et Humide » de Jon Fosse, c’est une pièce de théâtre… C’est l’histoire de Lene, une petite fille qui a très, très envie d’aller, toute seule, dans la cave, noire et humide…

Et puis, c’est l’histoire d’un théâtre, d’une compagnie, d’une médiathèque, d’une radio associative, d’une association périscolaire… appuyés par la DACOI…

C’est une aventure, lancée par le théâtre Les Bambous, à laquelle nous sommes très fiers d’avoir participé :

– des ateliers découverte de la lecture théâtrale – animés par notre association -,

– des ateliers de lecture à haute voix et bruitages, animés par Kristof Langromme de la compagnie Teatkabary,

– et enfin une émission de radio pour parler de tout ça avec Les Bambous, la Médiathèque de Bras Fusil, Mme la Consul de Norvège, et KAYANM FM.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le projet en détail sur le site du 1er juin des écritures théâtrales jeunesse : cliquez ici.

Le plus beau dans tout ça : entendre toutes ces belles personnes dire que la lecture est essentielle au développement et au bonheur d’un enfant.

On ne peut être plus d’accord, reste une question… on recommence quand ?

Retour sur… Imazine : lots, ateliers Masterclass, presse, etc…

Avant de clôturer l’action pour cette édition, nous avions envie de vous faire part de quelques perles autour du Concours !

 

Atelier Masterclass avec Radio Kayanm

Le 14 juin nous avons retrouvé 4 des lauréats individuels – Mahëlle ne pouvait pas être là – pour l’atelier avec Radio Kayanm (cliquez ici). Nous avons d’abord préparé l’émission puis enregistré en studio. Autant dire que nos écrivains en herbe, n’ont pas leur langue dans leur proche. Ils nous ont ravi d’anecdotes sur l’écriture de leurs textes et se sont montrés très motivés pour l’année prochaine. Ils ont aussi indiqué avoir beaucoup aimé leurs cadeaux : les bons d’achat de la librairie Gérard et du magasin Sortilèges avaient quasiment tous été dépensés et les livres pour une bonne part déjà lus !

 

Ateliers d’écriture Masterclass avec Joëlle Ecormier

Entre le 12 juin et le 22 juin, Joëlle Ecormier, auteure réunionnaise, a proposé aux lauréats des ateliers d’écriture.

Elle écrit :

« Ma démarche lors de ces ateliers a été d’amener les élèves vers une pratique d’écriture ludique et créative, […] et une entrée particulièrement décomplexante pour les élèves en difficulté avec l’écrit. Le but étant de restaurer, voire d’établir une confiance en soi et en sa capacité à écrire. Mes propositions […] s’appuyaient sur la personnalité, les émotions et l’imaginaire des enfants. L’être plutôt que le savoir. Dans un esprit d’échange équilibré et donc de confiance, les adultes présents dans la classe (enseignant, éventuel accompagnateur et moi-même) participaient aux jeux d’écriture au même titre que les élèves (pour leur plus grande satisfaction !). »

Une bien belle approche !

 

Dans les médias

Le Quotidien, le JIR et Réunion Première étaient présents le jour de la remise des prix. Le Quotidien des Jeunes a également publié les textes des jeunes (cliquez ici). Un plaisir de voir que le projet est relayé !

 

 

Encore un grand merci à nos partenaires pour ce beau projet et… à l’année prochaine !

Les apéros du dodo scribe : à la rencontre de Lilomots! – Edition nord du 25 juillet 2017

Vous furetez, curieux, sur notre blog ou notre page Facebook, mais vous ne savez finalement pas bien où nous voulons en venir avec nos « jeux d’écriture », nos « ateliers »…

Pour faire découvrir au plus grand nombre ces activités, Lilomots organise les apéros du dodo scribe : un moment de convivialité, pendant lequel vous pourrez discuter avec nos adhérents, nos animateurs et surtout vous essayer aux jeux d’écriture!

La prochaine édition aura lieu le mardi 25 juillet à Saint-Denis, à partir de 18h00.
Pour faciliter l’organisation de cet événement, nous vous remercions de vous inscrire sur le lien : cliquez ici .

 

 

Retour sur… l’apéro du dodo scribe de juin!

Le 22 juin, nous nous sommes retrouvés à La Cerise sur le chapeau à Saint-Paul pour… se lancer sur les chemins incertains de l’imagination.

Nous avons écrit sur une proposition de logorallye – non, rien à voir avec les 24 heures du Mans , à partir de mots tirés au hasard. Puis nous avons du réutiliser l’un de ces mots dans un texte qui devait aussi inclure une expression issue du lancer du « dé à formules » et nous avons terminé par le jeu du dictionnaire, où il s’agit d’inventer une définition.

Nous avons pu constater, une fois encore combien l’imaginaire et la personnalité de chacun marquaient les textes et en faisaient des œuvres originales et inattendues!

 

Voici par exemple le texte d’Abraham issu du logorallye – en gras les mots imposés -:

« De loin, on apercevait la frise de ce monument gothique. Autour, les touristes bruissaient , admiratifs , leurs smartphones à bout de bras. A les voir ainsi, on aurait dit autant d’abeilles avides devant des étamines de fleurs. Ils venaient et refluaient sur la place comme emportés par une lame dont ils ne maîtrisaient pas le courant. »

 

…et celui de Mélissa (mots dans l’ordre inversé) :

« Le scalpel parfaitement affûté s’enfonce doucement dans la chair. Le sang s’écoule, épais, de chaque côté de la coupure. La lame a tranché net. D’ici quelques semaines, il ne restera plus qu’une ligne rosée, à peine boursouflé, presque invisible.

Lila est assise au bord du lit, silencieuse. Elle regarde le lys blanc, suspendu au bout de sa tige : les étamines ont fait tomber une trainée de poudre purpurine sur les pétales veloutés.

Là, de l’autre côté de la fenêtre, un bruit attire son attention, les palmes bruissent… le vent probablement. Lila regarde à nouveau ses poignets, se maudissant de sa lâcheté. Dehors, le ciel bleu se dessine comme une frise à travers les lambrequins. »

 

Alors, envie de vous y essayer…? Inscrivez-vous à la prochaine édition!

Retour sur… « Sur les traces du patrimoine de mon quartier » – Les Camélias

Nous avons organisé ce matin la restitution d’un projet mené depuis le mois d’avril en présence de Laurence Liger de la Mairie de Saint-Denis, ainsi que des personnes y ayant participé : François Fontaine et Josette Maunier. Cette année, grâce à l’appui renouvelé pour la cinquième année de la municipalité de Saint-Denis, nous avons pu avec une classe de CM1 de l’Ecole Candide Azéma A explorer autrement son quartier, Les Camélias.

Des ateliers d’écriture, une visite commentée du quartier et deux séances de rencontres inter-générationnelle ont été l’occasion de découvrir nombre d’informations et d’anecdotes sur le quartier des Camélias.

Les enfants, ont pu avec l’aide de deux animatrices de l’association, Mélissa Cadarsi et Edith Gignoux, et de personnes ayant vécu longtemps dans le quartier, Daniel Guérin, puis François Fontaine et Josette Maunier, apprendre l’histoire de leur quartier, mais aussi se l’approprier – même si pour certains c’était déjà largement le cas, dès la première séance, plusieurs avaient écrit « Le Quartier des Camélias, c’est un paradis » ou des formules similaires !

Les points marquants de cette édition ont été la visite de la boutik mémé, véritable musée populaire du quartier, la découverte de l’histoire du Château Morange et la présence, insolite pour les enfants d’Abd ElKrim et de sa suite, jusqu’à 26 personnes, en son sein ! Enfin, les enfants ont beaucoup apprécié les deux rencontres intergénérationnelles organisées en fin de projet. Ils ont eu l’occasion d’entendre les histoires du temps lontan tel qu’il a été vécu dans leurs quartier, mais aussi de découvrir, grâce au partenariat avec l’ORIAPA, des objets lontan et leur usage.

Retour en photo, avec l’aimable autorisation des participants et de leurs parents les cas échéant.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enfin, comme chaque année, un livret a été édité pour rassembler les écrits des enfants ainsi qu’un compte-rendu des rencontres intergénérationnelles. Chaque élève en a reçu un exemplaire et nous vous invitons à le découvrir en ligne en cliquant sur le lien ci-dessous !

Sur les traces du patrimoine de mon quartier – Les Camélias – 2017

 

Retour sur… la soirée de lecture du 13 juin 2017 – Ecrire le patrimoine

Le 13 juin dernier, une dizaine de participants réguliers de l’atelier Ecrire le patrimoine, un projet du Label Ville d’art et d’histoire de la Ville de Saint-Denis animé par Lilomots se sont produits « sur scène » !

A partir d’une sélection des textes qu’ils ont écrit ces dix-huit derniers mois, mis en scène par Aurélie Adam de la Compagnie Attitudes, ils ont porté haut les couleurs du patrimoine de Saint-Denis. Cette soirée, la seconde du genre, s’est déroulée dans la Salle des Mariages de l’Ancien Hôtel de Ville. Ce cadre solennel a rendu hommage aux plus beaux moments de l’histoire patrimoniale de la cité, comme le choix de son blason et de la citation d’Horace qui l’accompagne, mais n’a pas empêché des moments plus amusants autour de la culture créole !

 

Quelques photos, avec l’aimable autorisation des participants :

Ce fut une bien belle soirée pour tous les participants, ainsi que pour Edith Gignoux, l’animatrice de l’atelier et Mélissa Cadarsi, la coordinatrice de l’Association ! L’assemblée – une quarantaine de personnes – s’est montrée très agréablement surprise de la variété des textes, de leur qualité et des surprises de la mise en scène.

 

Pour ceux qui n’ont pas pu se déplacer :

–           Programme de la soirée de lecture du 13 juin 2017

–          Quelques images à découvrir dans Dyonicité du 16 juin : cliquez ici.

 

L’atelier « Ecrire le patrimoine » continue et il est toujours possible de rejoindre le groupe. Si vous êtes intéressé(e), veuillez prendre contact avec l’Association Lilomots au 06 92 08 38 07 ou par courriel : lilomots@gmail.com.

 

Et encore merci au Label Ville d’art et d’histoire de la Ville de Saint-Denis de sa confiance pour ce projet!

Retour sur… Haïkus en pagaille, le 3 juin au Marché bio de l’Eperon

Pour le Semaine Européenne du Développement Durable, notre association a voulu marquer son engagement pour l’éducation et la culture accessible à tous. A ce titre, elle a proposé à l’Ecole du Jardin Planétaire  une association amie de participer au Marché Bio de l’Eperon – devenu récemment hebdomadaire – en savoir plus – avec une activité d’écriture.

C’est ainsi qu’entre légumes péi, graines et farines végétales, aux côtés de Coline de Brin de Bambou sous un chapiteau très joliment décoré d’attrapes-rêves, Mélissa a invité les passants à découvrir l’art du haïku le 3 juin dernier.

Ce fut aussi l’occasion de faire connaître l’association et ses activités et comme toujours de rappeler que chacun peut écrire, que les mots nous appartiennent à tous, et qu’il ne tient qu’à nous de les faire vibrer !

Retour sur… Rencontres de l’éducation de l’océan Indien 2017

Les 13 et 14 avril 2017, nous avons participé aux Rencontres de l’éducation de l’océan Indien 2017 (programme complet sur le site du CCEE – Conseil de la Culture de l’Education et de l’Environnement: cliquez ici). Nous avons assisté à plusieurs ateliers, sommes intervenus lors de l’atelier « L’inter-générationalité à Saint-Denis », notamment pour parler de notre action « Sur les traces du patrimoine de mon quartier » (cliquez ici pour l’édition 2016) et avons restitué une série de 5 ateliers lors de la clôture. Nous avons aussi eu le plaisir de participer aux discours d’ouverture à la conférence finale de Philippe Merieu, chercheur, professeur des universités, pédagogue et militant de l’éducation populaire (de nombreuses ressources à découvrir en ligne : cliquez ici). Plus

Previous Older Entries