Retour sur… Rencontres de l’éducation de l’océan Indien 2017

Les 13 et 14 avril 2017, nous avons participé aux Rencontres de l’éducation de l’océan Indien 2017 (programme complet sur le site du CCEE – Conseil de la Culture de l’Education et de l’Environnement: cliquez ici). Nous avons assisté à plusieurs ateliers, sommes intervenus lors de l’atelier « L’inter-générationalité à Saint-Denis », notamment pour parler de notre action « Sur les traces du patrimoine de mon quartier » (cliquez ici pour l’édition 2016) et avons restitué une série de 5 ateliers lors de la clôture. Nous avons aussi eu le plaisir de participer aux discours d’ouverture à la conférence finale de Philippe Merieu, chercheur, professeur des universités, pédagogue et militant de l’éducation populaire (de nombreuses ressources à découvrir en ligne : cliquez ici).

 

Restitution subjective des ateliers de la première demie-journée (c) Mélissa Cadarsi :

 

Atelier 1 – La Bientraitance au cœur des enjeux pédagogiques, dès la petite enfance
Lors de cet atelier, les encadrants des structures d’accueil petite enfance ont souligné combien ils souhaitaient être attentifs à la question de la bientraitance, préoccupation bien évidemment partagée par les parents. Il a été souligné que la bientraitance ne fait l’objet d’aucun cadre légal et qu’il est donc difficile d’en assurer l’application. Ensemble, les intervenants et le public ont donc convenu de deux étapes à mettre en œuvre à l’avenir :

1 – Créer un cadre partagé entre éducateurs, enseignants, animateurs, parents et collectivités et des critères définissant la bientraitance

2 – Travailler également sur la notion de bien être au travail au sein des organisations concernées, car un personnel bénéficiant d’un cadre agréable sera plus enclin à être lui-même bien-traitant.

 

Atelier 2 – Vers plus de conscience, pour toute la vie : débats philosophiques à visée éducative et méditation de pleine conscience

Tout a commencé avec des débats philosophiques, il y a 5 ans. Constatant l’impact sur les élèves, leur prise de recul par rapport à certaines situations, les professeurs ont mis en œuvre, petit à petit au sein des classes des micro-séances de méditation. Au départ, certains enfants ou enseignants étaient réticents, mais constatant combien cela était bénéfique à ceux qui le pratiquaient en matière de contrôle des émotions, ils ont eux aussi développé la pratique. Cela fait maintenant deux ans et la qualité des relations au sein du collège s’en ressent, que ce soit entre les élèves, ou avec l’équipe éducative. Afin de déployer cette pratique sur le département, l’intégration d’une formation au PAF est en cours d’étude.

 

Atelier 3 – Les petites graines de français

Une enseignant de collège en français est venue, accompagnée de certains de ses élèves, présenter sa pratique de la classe inversée. Partant des grands principes de la classe inversée : apprendre par l’action et la coopération, elle a démontré, avec force témoignage de ces jeunes élèves, qu’il était possible d’apprendre en s’amusant, et surtout en respectant les programmes et le cadre scolaire. Des compétences complémentaires sont également accrues : l’autonomie et la capacité d’innovation. Finalement, ce sont bien sûr les enfants, mais aussi le professeur, qui prennent plaisir à la classe. Cette dernière indique cependant que la mise en place peut être chronophage et demande une remise en question complète de ses pratiques.

Le fil twitter de Mme Natacha Canaud : https://twitter.com/Graine2Francais

 

Atelier 4 – Énergie Jeunes : « Exploiter tout son potentiel »

L’Association Energies Jeunes a déployé son programme au sein des établissements scolaires afin de lutter contre de décrochage. Pour cela, elle n’agit pas tant au niveau d’un soutien pédagogique, mais plus directement sur l’estime de soi afin de leur donner envie d’accomplir des projets ou rêves qu’ils portent. L’intervention de personnes extérieurs au système éducatifs impacte fortement les jeunes. Ainsi, ils comprennent mieux la notion de persévérance scolaire, qui découle de l’estime de soi, et peut être un véritable outil de liberté. Dans ce travail, la coopération entre l’Education Nationale et les bénévoles de l’association est essentielle, montrant que la co-éducation est un notion-clé dans la réussite éducative.

 

Atelier 5 – Parents, professionnels : la nécessaire coéducation

Cet atelier faisait d’abord une présentation synthétique des dispositifs de co-éducation mis en œuvre pour accompagner les enfants en difficulté. Très vite, s’est posée la question de la cohérence entre ces différents dispositifs, au sein d’une classe, ou d’un établissement. Egalement de la cohérence avec les actions des partenaires de l’école. Il est apparu que pour optimiser l’impact et la réussite de tels dispositifs, il importait qu’ils soient bien connus de l’ensemble des acteurs afin d’être sollicités suffisamment en amont.

 

 

Un compte-rendu de la conférence Carte blanche à Philippe Merieu : Le plaisir d’apprendre, à découvrir en ligne, cliquez ici.

 

Nous avons été conviés à cette manifestation en tant qu’adhérent à la Ligue de l’Enseignement (en savoir plus), que nous remercions vivement pour cette expérience enrichissante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :