Raconter la vie

Raconter la vie« Raconter sa vie »… expression un peu galvaudée, voir méprisante. « Raconter sa vie », ce serait perdre son temps en verbiages inutiles. Se regarder le nombril. Pourtant, de grands hommes se sont prêtés à cet exercice. Les plus grand mêmes. Certains racontant leur propre vie, d’autres celles d’autres grands hommes.

Un jour de 1839, Balzac, dont le nom ne doit pas vous être complètement étranger, s’est même lancé dans un drôle de projet : Les Français peints par eux-mêmes. On peut se demander ce qui a pu passer par la tête de Balzac et ses camarades dans cette aventure… Raconter la vie des français, des gens d’en bas. Ils n’ont rien de remarquable, il ne leur est rien arrivé d’exceptionnel… Justement, comment mieux se reconnaître en littérature que face à un héros qui n’a rien d’un héros ? Comment mieux se construire qu’en trouvant un double littéraire qu’on peut comprendre ?

Ce projet, plus de 150 ans plus tard, refait surface, culture digitale en sus : Pierre Rosanvallon entreprend de lancer Raconter la vie.

Raconter la vie - visuel site

Raconter la vie – Le roman vrai de la société d’aujourd’hui. Soyez-en les personnages et les auteurs.

Pierre Rosanvallon est professeur au Collège de France, directeur d’études à l’EHESS, il a fondé en 2002 « la République des Idées », un atelier international visant à participer à la refondation intellectuelle en France et en Europe. Il est aussi directeur de laviedesidees.fr, site gratuit d’information sur la vie intellectuelle.

Avec Raconter la vie, Pierre Rosanvallon affiche le noble objectif de redonner la parole aux invisibles. Ainsi qu’il l’explique dans plusieurs interviews, fort de ses nombreuses observations de la société française, il s’attriste de la fracture forte existant aujourd’hui entre les citoyens. Souffrant de nombreux clichés, les français semblent ne plus se connaître les uns les autres et se sentent systématiquement mal représentés. Par ce projet collaboratif, il souhaite créer des ponts entre les individus, pour re-crééer du lien social.
Pour en savoir plus, nous vous invitons à écouter son interview sur France Inter (cliquez ici). Vous pouvez aussi vous procurer le livre manifeste du projet : Le parlement des invisibles

 

Raconter la vie c’est…

  • un site internet qui propose de lire des récits de vie à télécharger ou en lecture directe, créés directement par des personnes désireuses de partager leur expérience, d’écrire son récit de vie en s’inscrivant à la communauté
  • une collection de livres d’auteurs ou de journalistes qui s’approprient l’expérience quotidienne des français pour la faire connaître au plus grand nombre – par exemple, Annie Ernaux narre dans Regarde les lumières mon amour le quotidien dans un hypermarché (cliquez ici pour en savoir plus).

 

Regarde les lumières mon amour d'Annie Ernaux

 

Pour aller plus loin…

Lilomots propose régulièrement des sessions d’écriture autobiographique. Nous pouvons aussi vous mettre en contact avec un écrivain public qui vous accompagnera dans une démarche d’écriture de récit de vie. Pour en savoir plus, contactez-nous par mail : lilomots@gmail.com

Liens:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :